Comment arroser un Monstera ?

140
Partager :
green leaf tree

Le monstera est une plante provenant des forêts tropicales d’Amérique du sud. Aujourd’hui, le monstera est l’une des plantes incontournables de la tendance jungle. Tout comme la plupart des végétaux, le Monstera a besoin d’eau pour se développer. Cette plante dispose d’une croissance rapide lorsqu’elle est bien entretenu. Pour prendre soin du monstera comme il se doit, il est important de savoir comment l’arroser. Souhaitez-vous en savoir davantage sur comment arroser un Monstera ? Cet article vous fait part de comment arroser un Monstera.

Tout savoir sur l’arrosage du Monstera

Le Monstera est un spécimen tropical par excellence doté d’une très grande résistance. Cette plante nécessite constamment un environnement humide pour conserver sa ténacité et mieux se développer.

A lire également : Quelle alternative au désherbant ?

Le Monstera doit être arrosé modérément de façon régulière afin d’éviter que sa motte ne reste sèche trop longtemps. Laisser la motte devenir sèche revient à mettre en péril la croissance de votre plante tropicale. Environ 10 minutes après avoir arrosé toute la motte, il vous faudra vider toute la soucoupe de l’eau en surplus. Tout d’abord, au cours de ce laps de temps, toute la motte de votre plante pourra profiter de l’eau. Cela, sans pour autant noyer les racines du monstera.

Il est recommandé d’arroser le Monstera de façon hebdomadaire durant toute sa période de végétation. En période d’hiver, l’arrosage hebdomadaire devra être espacé. Pourquoi espacer l’arrosage de cette plante en hiver ? Il est recommandé d’espacer l’arrosage du Monstera en hiver à cause de ses racines aériennes. Grâce à ses racines aériennes, le Monstera est en mesure d’absorber l’humidité ambiante, dans un milieu qui lui est naturel.

Lire également : Comment planter des radis pendant 18 jours ?

Arrosez copieusement votre Monstera puis laissez la surface du terreau sécher entre deux arrosages. Il vous faudra également vaporiser régulièrement les feuilles et les racines aériennes de votre Monstera. Faites la vaporisation au moins 1 fois par semaine afin de lui apporter l’humidité dont il a besoin.

green leaf

Surtout évitez d’exposer votre Monstera à proximité des sources de chaleur.

Brumiser le Monstera

Il faut également noter qu’en plus de l’arrosage, le Monstera requiert un entretien constant de l’humidité atmosphérique. Il vous faudra brumiser tous les 2 à 3 jours le feuillage de votre Monstera avec de l’eau de pluie. Surtout, évitez de le brumiser avec de l’eau de pluie contenant du calcaire; ce n’est pas très recommandé. Brumiser le feuillage de votre Monstera vous permettra de recréer l’humidité de son milieu naturel.

S’il vous est impossible d’obtenir de l‘eau de pluie non calcaire, ne vous en faites pas, vous pouvez faire autrement. L’astuce est assez simple ; il vous suffit de puiser l’eau de robinet et de la stocker. Attendez que le calcaire contenu dans l’eau se dépose au fond de votre bocal. Ensuite, utilisez l’eau de la surface pour arroser votre Monstera.

Songez également à améliorer le drainage de votre plante tropicale. Cela en disposant au fond du pot un lit de graviers ou des billes d’argiles. Comme cela, les racines de votre ne risqueront pas d’être noyées lorsque vous arroserez votre Monstera.

Jaunissement et noircissement du monstera pour défaut d’arrosage

Parfois, il arrive que les feuilles de votre Monstera jaunissent malgré l’entretien que vous lui fournissez. Ou encore vous constatez que ces feuilles noircissent. Cela peut être relié à un défaut d’exposition à une source de lumière. Mais c’est rarement le défaut de lumière qui cause celà. Là où il faut chercher, c’est au niveau de l’arrosage. Dans ce cas de figure, comment procéder pour améliorer l’état de votre Monstera via l’arrosage ?

Si vous constatez que les feuilles de votre Monstera jaunissent ou noircissent, coupez d’abord les feuilles abîmées du monstera. Une fois que vous aurez supprimé les feuilles abîmées, attendez que la motte de votre Monstera sèche. Dès que la motte aura totalement séchée, arrosez votre plante et réduisez la cadence d’arrosage. Une fois l’arrosage effectuée, videz systématiquement la soucoupe puis observez la réaction de votre Monstera. Normalement, le problème devrait rapidement s’estomper.

Cependant, si vous n’observez aucun résultat, dépotez la plante puis vérifiez que sa motte n’est pas détrempée. Si nécessaire, changer le substrat de votre Monstera; cela devrait régler le problème de votre plante. Parfois, le noircissement des feuilles de votre plante peut ne pas être dû à un défaut d’arrosage. Cela peut être la conséquence d’un excès d’engrais.

Conséquences du sous-arrosage d’un Monstera

Lorsque votre Monstera est sous-arrosé, cela impacte drastiquement sa croissance et son état. Vous constaterez que ses feuilles jaunissent, noircissent, se ternissent et tombent lorsque l’arrosage est trop intense.

En revanche, lorsque le Monstera est sous-arrosé, ses feuilles brunissent et commencent par se recroqueviller. C’est pour cela, il faut savoir comment arroser votre Monstera pour conserver sa santé. Votre Monstera ne doit être ni sous-arrosé, ni trop arrosé. Il faut respecter une certaine chronologie dans l’arrosage de cette plante.

Vous avez remarqué que les signes de faiblesse de votre plante sont peu marqués? Augmentez juste la cadence d’arrosage et de brumisation du monstera. Dans la mesure où les feuilles seront trop abîmées, douchez le Monstera longuement et laissez-le bien s’égoutter. Une fois bien égoutté, remplacez-le dans un éventuel cache-pot.

Partager :