Scarifier facilement sa pelouse en 4 étapes

40
Partager :

La scarification de votre pelouse est un processus presque nécessaire si vous voulez obtenir une pelouse bien entretenue. Il élimine les débris végétaux qui étouffent votre pelouse et l’empêche de repousser facilement. Un terrain scarifie, c’est un terrain qui permet non seulement à votre pelouse et à votre terre de respirer facilement, mais surtout permet une bonne hydratation des racines. Une fois les débris éliminés, l’eau s’infiltre beaucoup plus profondément, ce qui permet à votre pelouse d’obtenir le plus d’avantages. Maintenant que vous connaissez l’importance du scarificateur dans le processus d’entretien du jardin, découvrez comment scarifier votre pelouse de la meilleure façon possible. Tout commence au début avec, bien sûr, le choix du scarificateur. Étape 1 : Choisissez un scarificateur approprié

Cette première étape vous permet de déterminer quel scarificateur est le plus approprié, non seulement à la terre que vous possédez, mais aussi à l’utilisation que vous voulez et au budget que vous voulez dépenser dessus. Il existe trois types d’appareils :

Manuel Scarificateur

C’ est le modèle de base, facile à manipuler et assez résistant, qui fournira un excellent travail sur de petits terrains. Cependant, si votre terrain est plus grand et nécessite un travail plus intensif, un appareil portatif aura un poids assez lourd après une certaine période de temps. Il sera alors plus intéressant pour vous de considérer les modèles suivants.

A voir aussi : Comment choisir votre bâche bassin ?

Scarificateur électrique

Une gamme ci-dessus, cet appareil prend en charge les caractéristiques d’une tondeuse électrique. À cet égard, il est branché directement sur le secteur au moyen d’un fil de connexion. Il convient de noter que ce type d’appareil, déjà très puissant, réalise un excellent travail sur des surfaces allant jusqu’à 500m2.

Scarificateur thermique

Ce modèle, alimenté par l’essence, est plus réservé à un usage professionnel. Cependant, le marché a évolué et offre maintenant ces modèles aux particuliers. Ils nécessitent un investissement assez important, mais effectuera impeccable travailler pour des surfaces supérieures à 500m2. Maintenant que vous connaissez le meilleur scarificateur pour votre terrain, il est temps de passer à la deuxième étape : savoir quand scarifier !

A lire aussi : Animal Expo - Animalis Show : le rendez-vous des passionnés

Étape 2 : Scarifier au bon moment de l’année

Vous aurez compris que l’entretien de votre jardin est une condition préalable pour une pelouse verte et belle. Il est donc essentiel, dans ce contexte, que vous fassiez régulièrement votre jardin. Par conséquent, compter au moins deux scarifications par an. L’hiver sera une période difficile pour votre pelouse, alors pensez à scarifier votre terrain à la fin de l’automne et avant les premières gelées afin de permettre à votre terrain de mieux résister à l’hiver. De même, une fois l’hiver passé, pensez à faire de nouveau la scarifier au printemps pour faire revivre votre terrain. Il convient également de noter qu’une pelouse récemment installée résistera mal à la scarification, ce qui est encore un processus puissant. Comptez donc environ 2-3 ans après avoir semé votre nouveau gazon pour éviter d’endommager.

Étape 3 : sur le chemin de la scarification !

Maintenant que vous êtes prêt à scarifié, certaines règles doivent être suivies pour obtenir un résultat optimal. Tout d’abord, n’oubliez pas de tondre la pelouse au début (compter environ 2 cm de hauteur), et de recueillir également les déchets végétaux de cette tonte. Ce premier nettoyage permettra à votre scarificateur de se concentrer directement sur les taches importantes. Ensuite, réglez votre scarificateur pour qu’il puisse agir suffisamment profond, d’environ 2 à 4 cm. Il est important de ne pas pousser trop loin la scarification, ce qui peut endommager ou tuer les racines de votre pelouse. Considérez deux fois sur la même zone, par exemple en travaillant d’abord en longueur, puis en hauteur (comme une grille). Une fois votre scarification terminée, n’oubliez pas de nettoyer le jardin de tous les débris végétaux pour les raisons mentionnées dans l’introduction. Cela peut être fait à l’aide de la tondeuse à gazon pour éviter de passer trop de temps là-bas. Enfin, arrosez votre pelouse et laissez-la reposer pendant plusieurs jours. À cet égard, si vous avez des enfants ou des invités réguliers, évitez de les aller au jardin dans les jours qui suivent la scarification, parce que il est important que la pelouse récupère pour qu’elle puisse supporter le piétinement.

Étape 4 : comment prolonger les résultats de la scarification ?

Maintenant que vous avez scarifié, il y a quelques astuces pour rendre votre jardin encore plus beau. N’hésitez pas à passer le rouleau sur l’herbe, surtout si le travail a été particulièrement intensif. Cela permettra à la terre d’être heurtée et ainsi de retrouver sa forme originale. Vous pouvez également utiliser ce moment pour répandre de la chaux ou des cendres de cheminée dans votre champ afin de réduire l’acidité de votre terre. Cela permettra d’éviter la prolifération des mousses, particulièrement friands des sols à faible pH. De même, si vous trouvez que la pelouse n’est pas uniforme et que certaines zones sont rares que d’autres, n’hésitez pas à replanter puis rouler le sol. N’oubliez pas également de choisir des graines d’herbe enrobés, qui pousseront plus vite, d’une part, mais surtout bénéficieront de couches de protection supplémentaire. Maintenant que vous connaissez l’essentiel, les trucs et astuces essentiels pour une scarification efficace, vous êtes prêt pour prendre soin de votre terrain !

Tag : différence entre la consoude de Russie et la consoude bocking 14

Partager :