Pompe à eau : les éléments clés pour faire le bon choix

L’arrosage de votre jardin est une phase essentielle pour garder vos plantes en bonne santé et privilégier leur croissance. Pour cette raison, il est important de choisir une pompe à eau appropriée à vos besoins. Cet article fournit un guide complet pour vous assister à dénicher le système d’irrigation parfait pour votre jardin.

Les points à savoir sur la pompe à eau

Une pompe à eau est un engin qui permet de transporter de l’eau ou un liquide d’un endroit à un autre. Le modèle que vous choisissez dépend principalement de son usage

A lire aussi : Comment réparer vos engins de motoculture à moindre coût ?

Fonctionnalité des pompes à eau

Ainsi, les pompes à eau :

  • puisent l’eau des puits et des réservoirs : irrigation et approvisionnement domestique, 
  • transportent rapidement l’eau d’un endroit à un autre, 
  • drainent les espaces inondés
  • évacuent l’eau des piscines. 

Elles contribuent également à conserver l’eau, car l’eau de pluie des puits et des réservoirs peut être collectée et réutilisée pour l’irrigation et les toilettes, diminuant ainsi la consommation d’eau potable. Pour obtenir plus d’informations sur les différents modèles de pompe à eau, consultez ce site web https://ma-pompe.fr/

A lire en complément : Pourquoi faire appel à un professionnel du paysagisme localement ?

Modèles et utilisation de pompes à eau

Il existe de nombreuses utilisations de pompe à eau dans l’environnement domestique, comme 

  • l’arrosage du jardin, 
  • le lavage de la voiture, 
  • l’alimentation électrique de la maison et, 
  • la décoration de l’étang. 

Il existe par ailleurs des utilisations plus spécialisées, telles que l’agriculture, l’industrie et l’artisanat… et à d’autres fins. Chaque application correspond à des modèles de pompes aux caractéristiques techniques très différentes, pour ne citer que :

Les pompes manuelles ou pompes à bras 

Ces pompes se retrouvent essentiellement dans les jardins et sont destinées à l’exploitation des fontaines de surface pour l’irrigation, mais aussi pour un aspect décoratif. Il se décline trois principaux types de pompes à eau manuelles

  • les pompes refoulantes, 
  • les pompes aspirantes et, 
  • les pompes refoulantes et aspirantes. 

Elles sont conçues en acier inoxydable, à engrenage et à balancier.

Les motopompes

Ces pompes thermiques ou à moteur marchent à l’essence et sont capables de débits élevés pour la vidange des étangs et d’autres eaux usées en volume, principalement dans les emplacements où l’électricité n’est pas disponible.

Les pompes électriques

Ce sont les plus courantes et se déclinent en deux types : les pompes de surface (jusqu’à 8 m) et les pompes submersibles. Un moteur électrique est utilisé pour déplacer l’eau. Elle est habituellement utilisée dans différentes applications telles que :

  • la distribution d’eau potable,
  • le pompage de l’eau de puits,
  • l’élévation de la pression dans le circuit d’un chauffage central,
  • l’irrigation
  • l’évacuation des eaux usées,
  • l’évacuation de l’eau d’une cave inondée.

Critères pour choisir une pompe à eau

Pour choisir la pompe à eau la mieux ajustée à vos besoins, vous devez prendre en compte plusieurs critères. 

Source d’eau 

Le choix d’une pompe à eau pro dépend avant tout de la source d’eau accessible, comme un puits, une citerne ou un étang. À titre d’exemple, si vous pompez l’eau d’un puits profond, une pompe immergée est préférable à une pompe de surface.

Puissance 

Il est aussi essentiel de considérer la distance entre la source d’eau et la zone à irriguer, et notamment le dénivelé entre ces deux points. Ainsi, plus ces distances sont longues, plus la pompe sera puissante pour garantir un bon débit et une pression suffisante.

Débit nécessaire

Le débit de la pompe, formulé en litres par heure (L/h) ou en mètres cubes par heure (m3/h), est un facteur important pour sélectionner la bonne pompe à eau. Cela résulte de la surface de votre jardin et du nombre de points d’arrosage : arroseur, micro aspersion, goutteàgoutte. Si la pompe est trop puissante, vous pouvez endommager vos plantes, et si elle est trop faible, vous courez le risque de ne pas obtenir suffisamment d’eau pour vos plantes.

Conseils d’utilisation et d’entretien 

Une fois que vous avez sélectionné et installé votre pompe à eau, il est crucial de l’utiliser correctement et de prêter attention à son entretien pour la garantie de sa longévité.

Protection contre les intempéries 

Si vous choisissez une pompe à eau, assurez-vous qu’elle soit bien protégée des éléments comme la pluie, la neige et le gel pour éviter les pannes.

Purge en hiver 

Pour éviter que l’eau de la pompe ne gèle et n’endommage les mécanismes internes, assurez-vous de purger la pompe avant l’hiver ou lorsqu’elle ne sera pas utilisée pendant une durée prolongée.

Vérification régulière du filtre  

La majorité des pompes sont équipées de filtres qui empêchent les contaminants de pénétrer dans le système. Nettoyez régulièrement ce filtre pour garantir un débit d’eau optimal.

Maintenance de la pression adaptée au système

Suivez les recommandations du fabricant pour connaître la pression d’eau appropriée dans votre pompe et ajustez si nécessaire pour éviter d’endommager votre équipement d’irrigation.

Afficher Masquer le sommaire