Scarifier mon gazon : oui mais pourquoi ?

La scarification est un exercice d’entretien que l’on pratique dans le jardin. Elle est importante dans la mesure où elle permet de bonifier la pelouse et favoriser la croissance du gazon. La scarification offre une cure de jouvence dont votre pelouse ne saurait se passer.  

Les raisons qui justifient la scarification du gazon 

La scarification est un processus absolument indispensable pour l’épanouissement du gazon. Au fil des années, la pelouse se ternit et perd de la vigueur, à cause de la mousse et des débris d’herbes. De cette situation découle le feutrage ou feutre, une couche impénétrable à la surface du sol. Pour y remédier, il faut scarifier le gazon. D’ailleurs, notons que l’ensemble de déchet de tonte et de racines mortes dont nous venons de parler produit des effets dangereux pour la pelouse. Entre autres, nous pouvons citer :  

A voir aussi : Engrais organique : l’équilibre entre le sol et la plante

  • la mauvaise circulation de l’air, le gazon est littéralement asphyxié et oppressé  
  • l’entrave à la bonne pénétration d’éléments nutritifs tels que les engrais et les amendements 
  • l’entrave à la pénétration d’eau, l’eau ne parvient pas aux racines cela occasionne la déshydratation des brins d’herbe 
  • l’entrave au développement du système racinaire du gazon 
  • favorise l’humidité et partant devient une source de maladies et éventuellement un foyer à insectes indésirables.  

Force est de constater que face à un feutrage avéré, votre gazon ne pourrait subsister. En effet, le feutrage étant l’accumulation de résidus organiques et de débris végétaux formant un tapis dense et inaccessible, est à combattre avec détermination. Lorsque votre pelouse souffre d’un tel malaise, la scarification est votre meilleur recours. Cette pratique consiste donc à effectuer des incisions dans le sol, de manière à débarrasser la pelouse de son feutrage. Aussi, la scarification permet d’aérer, de décompacter, mais aussi d’ameublir le sol. Cet exercice va également favoriser la pénétration des engrais et amendements qui ont pour but de nourrir le sol. Avec tous ces avantages, il est maintenant clair que la scarification est d’une importance capitale pour l’épanouissement de votre pelouse.  

La période idéale pour la scarification  

On ne le dira jamais assez, la régularité de l’entretien d’une pelouse fait toute la différence. Ainsi, il est recommandé de procéder à une scarification deux fois par an : une fois après les dernières gelées de printemps et une seconde fois en automne pour fortifier la pelouse avant l’arrivée de l’hiver. Par ailleurs, vous pouvez pratiquer une scarification avant chaque opération de rénovation du gazon.  

A lire en complément : Le mulching : c'est quoi ?

Related Posts