Ficus : arrosage, rempotage, entretien

4
Partager :

Le ficus existe en une multitude de variétés, qui sont toutes ornementales et décoratives. Parfait en intérieur, le ficus est apprécié pour sa simplicité d’entretien. Vous désirez en savoir plus sur cet arbuste d’intérieur ? Nous parlons ici arrosage, rempotage et entretien du ficus. A vos pots !

Spécificités du ficus

Le ficus est une plante d’intérieur qu’on ne présente plus. Incontournable parmi les plantes d’intérieur, le ficus est généralement cultivé en pot et accompagne ses propriétaires de nombreuses années.

A découvrir également : Comment aiguiser une lame de tondeuse à gazon ?

Mais qu’est-ce qui fait l’attrait de cette plante verte ? A-t-elle un intérêt autre que décoratif ? Dans une maison, il est important de placer stratégiquement des plantes, afin de faire vivre votre intérieur. Le ficus, peu importe sa variété, apporte chaleur, vie et verdure à n’importe quelle pièce. Il peut aussi servir de délimitation naturelle dans une pièce.

Le ficus est très apprécié car il est robuste, durable, facile à entretenir et esthétique. Son feuillage est très beau et fourni et cette plante se décline aisément en plusieurs hauteurs et formes. De quoi se faire plaisir dans la décoration de la maison, sans trop s’embêter avec un entretien pénible. 

A lire en complément : Quand traiter les arbres fruitiers contre les vers ?

Parmi les variétés courantes de ficus, on trouve bien sûr le ficus bonsaï, benjamina, le ficus elastica (caoutchouc) et le ficus de grande taille, très classique. Cette plante est une plante verte classique que l’on trouve chez tous les pépiniéristes. Elle ne produit pas de fleurs mais est reconnaissable avec son feuillage vert tirant sur des nuances de jaune et de brun/rouge.

Les besoins et l’environnement du ficus

Le ficus est une plante d’intérieur qui apprécie d’être placée à la bonne exposition. Cette exposition doit être caractérisée par un endroit lumineux sans lumière directe. Dès lors que les ficus ont suffisamment de luminosité, ils grandissent et se développent sans accroc.

Les ficus n’apprécient pas d’être déplacés : une fois que vous avez choisi un endroit qui vous semble réunir toutes les conditions requises en termes de luminosité, laissez votre ficus tranquille. Sa croissance n’en sera que plus réussie.

Placez aussi votre ficus loin des courants d’air frais ou froids. Cette plante d’intérieur supporte mal le changement. Si votre ficus a un souci de changement, vous le verrez bien vite : il perd ses feuilles quelques jours après avoir été déplacé.

Sachez que si vous exposez un ficus à la lumière directe du soleil, ses feuilles risquent de brûler. A l’inverse, si le ficus ne reçoit pas suffisamment de luminosité, son feuillage ne peut faire entièrement sa photosynthèse de manière qualitative et finit par être terne.

Privilégiez un emplacement près d’une baie vitrée non exposée plein Sud, ou placez un voilage blanc afin de faire barrière si vos plafonds sont bas.

Les atouts insoupçonnés du ficus : la plante dépolluante

Le Ficus fait partie des plantes dépolluantes les plus courues. Il a en effet été prouvé en laboratoire que les Ficus participent à la purification de l’air.

Si vous avez chez vous de nombreux revêtements neufs ou si vous utilisez fréquemment des produits d’entretien, n’hésitez pas à placer plusieurs plantes dépolluantes chez vous : elles apprécieront.

Associer plusieurs plantes dépolluantes permet également d’investir l’air de la pièce et de vous fournir de l’oxygène !

Comment bien entretenir un ficus ?

Le ficus a des besoins basiques en termes d’entretien : rempotage, nettoyage, arrosage, brumisation, fertilisation et taille.

L’arrosage du ficus se fait de manière modérée. Le ficus n’apprécie pas d’avoir les pieds dans l’eau : ne placez donc surtout pas de soucoupe sous votre pot.

La terre du ficus ne doit pas être constamment humide : attendez donc que la terre de surface de motte ait séché avant d’arroser. Un arrosage une fois par semaine est indispensable, au minimum. Réduisez en période hivernale pour éviter le pourrissement des racines. En été et par temps très sec, brumisez les feuilles de votre ficus avec une eau non calcaire.

Le rempotage du ficus est essentiel : celui-ci se fait dès que vous pensez que la plante est à l’étroit. Rempotez au printemps et utilisez un terreau entièrement neuf pour plantes d’intérieur. Si vous avez atteint la limite maximum en termes de taille de pot, ajoutez un mélange riche et frais en surface.

La fertilisation du ficus se fait uniquement en période de végétation, de manière régulière, avec un engrais spécial plantes vertes d’intérieur.

La taille du ficus est nécessaire sur certains spécimens. Ficus elastica est le candidat qui appréciera le plus cette opération de taille. Tailler un ficus lui permet de croître et de se développer en une plante forte et solide.

Enfin, il est utile de nettoyer de temps en temps les feuilles de votre ficus afin de les dépoussiérer. Une éponge imbibée d’eau tiède suffit. Cette opération est très utile, surtout sur ficus elastica, l’arbre caoutchouc. Ses larges feuilles recueillent la poussière assez rapidement. Par ailleurs, n‘oubliez pas de renouveler régulièrement l’air de la pièce.

Partager :