Quand séparer les pieds d’artichauts ?

Connue pour ses nombreuses vertus thérapeutiques, et cultivée pour ses capitules, la plante potagère d’artichauts est originaire du bassin méditerranéen. Elles se distinguent des autres plantes pour la particularité de sa culture. Cet article apporte des informations tangibles sur le moment de séparation des pieds d’artichauts.

Quand faut-il diviser les pieds d’artichauts ?

La culture de l’artichaut (Cynara scolymus) est très délicate. Elle est sensible à la neige et préfère le soleil. Dans ce sens, il faut pailler la plante avant l’hiver. Aussi, la culture de l’artichaut se fait idéalement sur des sols riches en humus. Ces derniers doivent être bien profonds, et bien drainés. De même, la plante exige une terre fraiche en été. Ainsi, la saison adéquate pour commencer la culture de l’artichaut est le printemps, précisément entre mars et mai. Toutefois, il est conseillé de préparer déjà la terre à l’automne.

A lire en complément : Comment avoir du persil toute l'année ?

Pour cultiver l’artichaut, vous devez repérer les jeunes pousses de quatre à six feuilles lors du printemps (avant la période de gel). Les jeunes pousses se retrouvent à la base des pieds de la plante. Avant de réaliser cette opération, il est recommandé d’avoir un couteau bien tranchant. Ainsi, il faut opérer avec délicatesse pour écarter l’œilleton du pied. Cela permettra d’introduire la lame du couteau entre le pied principal et l’œilleton.

Quand faut-il réaliser l’oeilletonnage ?

L’oeilletonnage est indispensable à la multiplication de la plante. Elle permet de séparer les pieds de l’artichaut de ses jeunes pousses afin de permettre sa culture. C’est après cette opération qu’il faut disposer votre plante sous terre. Pour ce faire, vous devez enlever la terre à la base du rejet de la plante. Les rejets se situent aux pieds de la plante et doivent être séparés de la mère à l’aide d’un couteau tranchant sans endommager les racines.

A découvrir également : Les légumes méconnus à redécouvrir dans votre potager : une mine de saveurs oubliées

Les pieds de l’artichaut doivent être séparés du rejeton au début de la végétation et principalement de mi-mars à fin avril en fonction des régions. Il faut noter que les pieds d’artichaut implantés au printemps ne donnent pas de fruits au cours de la première année. Ainsi, à la première année de croissance, il est recommandé de supprimer les inflorescences qui se forment autour de la plante.

Par ailleurs, le pied de la plante est laissé au repos lors de la première année afin d’assurer son installation et son grossissement. Ainsi donc, c’est à partir de la deuxième et de la troisième année que l’artichaut devient très productif. Donc c’est pendant cette période qu’il est conseillé de séparer le pied de la plante pour avoir des œilletons. Pour finir, il est capital de replanter aussitôt les jeunes plants à 1 m de distance, en creusant légèrement le sol.

Les signes indiquant qu’il est temps de séparer les pieds d’artichauts

Séparer les pieds d’artichauts au bon moment est crucial pour assurer leur développement optimal. Mais comment savoir quand il est temps d’entreprendre cette opération délicate ? Certains signaux peuvent vous indiquer que le moment est venu de procéder à l’œilletonnage.

Observez attentivement votre plante. Si vous constatez une forte densité de rejets autour du pied mère, cela peut être un indicateur clair qu’il est temps de séparer les pieds d’artichauts. Effectivement, lorsque la plante produit trop de rejets, elle risque de manquer d’espace et les rendements pourraient en pâtir.

Un autre signe à prendre en compte est la taille des rejets eux-mêmes. Lorsqu’ils atteignent une hauteur comprise entre 10 et 15 centimètres, c’est généralement le moment opportun pour effectuer l’œilletonnage. À ce stade, ils sont suffisamment développés pour être prélevés sans risque et avoir une bonne chance de survie lorsqu’ils seront replantés.

Gardez un œil sur l’état général de vos plants d’artichauts. Si vous remarquez des signaux annonciateurs tels que des feuilles jaunies ou flétries, cela peut indiquer que la plante a besoin d’être ‘rafraîchie’ par un nouveau cycle végétatif obtenu grâce à la séparation des pieds.

Si vous souhaitez augmenter votre récolte annuelle ou si vous avez simplement envie de multiplier vos plants afin d’en offrir à vos proches ou amis jardiniers passionnés par cette culture emblématique, n’hésitez pas à réaliser l’œilletonnage.

Séparer les pieds d’artichauts est une étape cruciale dans la culture de cette plante. En observant attentivement votre plant et en tenant compte des signaux qu’il vous envoie, vous pourrez déterminer le moment optimal pour procéder à l’œilletonnage. Vous favoriserez une croissance saine et productive de vos plants d’artichauts tout en assurant leur pérennité au fil des saisons.

Les étapes à suivre pour diviser efficacement les pieds d’artichauts

La division des pieds d’artichauts peut sembler une tâche délicate, mais avec les bonnes techniques et un peu de patience, vous pouvez réussir à séparer ces plantations robustes et productives. Voici quelques étapes essentielles à suivre pour réaliser cette opération avec succès.

Préparez le terrain : Avant de commencer la division des artichauts, vous devez préparer le sol en amont. Assurez-vous que le sol est bien drainé et riche en matière organique. Enlevez les mauvaises herbes et décompactez légèrement la terre pour faciliter l’enracinement des nouvelles plantules.

Choisissez les plants matures: Pour diviser efficacement les pieds d’artichauts, sélectionnez soigneusement ceux qui sont déjà bien établis et ont atteint leur maturité complète. Les plants jeunes auront du mal à survivre au processus de division.

Dégagez les racines: Avec précaution, retirez doucement le plant d’artichaut hors du sol en prenant soin de ne pas endommager ses racines fragiles. Secouez délicatement l’excès de terre autour des racines afin qu’il soit plus facile d’examiner la plante ultérieurement.

Divisez le rhizome principal: Une fois que vous avez retiré la plante du sol, cherchez le rhizome principal qui relie tous les rejets entre eux. À l’aide d’un couteau tranchant désinfecté au préalable, coupez ce rhizome en plusieurs morceaux, en veillant à ce que chaque nouveau fragment ait au moins un bourgeon et des racines attachées.

Préparez les nouvelles plantules: Une fois que vous avez découpé le rhizome principal, placez chaque morceau dans un récipient rempli d’eau pour permettre aux racines de se régénérer pendant quelques heures. Pendant ce temps, préparez des pots ou des godets contenant du terreau bien fertilisé pour accueillir les nouvelles plantules.

Plantez les nouveaux plants: Lorsque les racines ont suffisamment repris vigueur, plantez chaque nouvel artichaut dans son propre pot ou godet en prenant soin de ne pas enterrer trop profondément la couronne. Arrosez abondamment après la plantation.

Entretien post-division: Après avoir divisé vos pieds d’artichauts, assurez-vous de maintenir une irrigation régulière et une humidité constante pendant cette période délicate de transition. Évitez aussi toute exposition directe au soleil intense pendant les premières semaines pour éviter un stress excessif sur les jeunes plants.

En suivant ces étapes attentivement, vous serez en mesure de diviser efficacement vos pieds d’artichauts tout en assurant leur survie et leur croissance ultérieure. N’hésitez pas à prendre votre temps lors de cette opération afin d’obtenir des résultats optimaux pour vos futures récoltes d’artichauts savoureux et nourrissants.

Afficher Masquer le sommaire