Comment tailler une haie ?

12
Partager :

Vous avez un jardin et quelques arbustes qui se prêtent à la taille en haie ? Les haies de jardin servent aussi bien à délimiter qu’à décorer votre espace extérieur. Quel que soit le type d’arbuste que vous devez tailler en haie, nous vous expliquons dans notre article quand et comment tailler une haie de jardin.

Pourquoi tailler une haie ?

Quand on a chez soi des arbustes et des espèces robustes et touffues qui se prêtent bien à la taille de haie, il est intéressant de se lancer dans une taille de haie, même minimale. Ceci permet d’obtenir des avantages en occultation, en protection du vent, en délimitation et en esthétique.

A lire en complément : Jardinier écolo : les pratiques élémentaires

Le principe de la taille de haie

On dit souvent que la nature fait bien les choses et qu’il est agréable de voir un arbuste prendre sa forme et suivre son développement naturel au fil des années. Cela dit, il peut aussi être intéressant de tailler des haies pour les raisons suivantes. La taille de haie peut avoir de nombreuses utilités. Elle permet entre autres de garder ses arbustes en bonne santé, d’améliorer la floraison au printemps et de favoriser la beauté du feuillage à la repousse. 

L’argument esthétique de la taille de haie n’est pas négligeable. Tailler une haie permet de maîtriser la forme d’un arbuste et de limiter l’encombrement de l’arbuste dans l’espace.

A lire aussi : Aménagement extérieur : les erreurs à ne pas commettre

Pour le jardinier, la taille de haie offre bien des avantages, car ce type d’arbustes, selon leur emplacement dans le jardin, constitue une barrière naturelle, une délimitation de terrain plus esthétique qu’un grillage. 

Par ailleurs, les haies protègent des regards extérieurs et peuvent, selon les arbustes, isoler un peu du vent et du bruit, ce qui vous permet de profiter de votre jardin ou de votre terrasse avec un peu plus de tranquillité. Vous êtes ainsi l’abri des regards et du voisinage.

 

Nos conseils avant de tailler une haie

Si vous n’avez jamais taillé de haie auparavant, pas de panique ! Il y a un début à tout. Le principe de l’essai et de l’erreur vaut pour toute chose et nous vous conseillons, avant de vous lancer dans de gros travaux de taille de haies, de commencer avec parcimonie.

Vous ne maîtrisez pas encore toutes les techniques de taille de haie ? Le plus simple est de couper le moins possible. N’oubliez pas que les branches que vous taillez repoussent au bout d’un certain temps. Mieux vaut prévenir que guérir : si vous n’êtes pas très assuré en matière de taille de haie, coupez peu mais bien ! 

Couper des branches de haie sans savoir au préalable dans quel ordre prendre les choses et par où commencer peut se révéler difficile. Il existe diverses techniques de taille de haie. Avec du bon sens et de l’expérience, tout s’apprend et peut même devenir une passion. 

La taille de haie s’effectue à une certaine période de l’année afin de ne pas déranger les oiseaux qui seraient venus nicher.

L’art topiaire : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque l’on aborde la question de la taille de haies de jardin, il est impossible d’éluder le sujet de l’art topiaire, qui existe depuis plusieurs siècles désormais. L’art topiaire (topiary, en anglais) signifie « art du paysage ». Cette pratique consiste à tailler petits arbres et arbustes dans un but décoratif, pour en faire des haies aux formes diverses et variées.

Vous donnez à vos arbustes des formes animales, végétales, abstraites… tout en créant un véritable paysage dans le jardin. Votre jardin prend alors une nouvelle utilité. Faites des labyrinthes, des passages, des tunnels ou encore des murets, pour le plus grand bonheur des yeux et des sens. 

Les formes géométriques données aux arbustes guident la croissance des plantes. Ce sont de vraies sculptures végétales qui évoluent au gré du temps et qui sont une vraie passion de jardinier. Un jardin parsemé de topiaires n’est pas nécessairement raffiné. Vous pouvez tout simplement tailler quelques pyramides, cônes, cylindres, colonnes ou portiques pour emmener le visiteur découvrir d’autres endroits du jardin. La fonction de l’art topiaire est avant tout esthétique mais peut aussi être utilitaire.

Une haie en art topiaire peut faire office de bordure de route, de délimitation de terrain et d’allées, de façade… C’est un vrai plaisir des yeux qui requiert du temps, de l’énergie, de l’imagination, de l’expérience, de la patience et de la passion !

Quand tailler une haie ?

La taille de haie ne s’effectue pas à n’importe quelle période de l’année. Il faut généralement attendre la fin de la saison de végétation et le début de la période de croissance, qui correspond à la période située entre mars et octobre. Ceci vaut pour un arbuste jeune et en formation.

Une haie plus âgée appréciera exceptionnellement d’être taillée en hiver, entre janvier et mars, en période de végétation. 

Arbustes persistants et caducs

Attention : de manière générale, les haies à feuilles persistantes (les conifères en font partie) ne doivent pas être coupées en hiver. Les haies à feuilles caduques (haies, vives, haies bocagères, haies mélangées) peuvent être taillées une seule fois, et en hiver. Ceci permet de préserver la faune, et constitue un geste largement plus écologique.

Si l’on suit le principe de la biodynamie et de la Lune, la taille des arbustes est plutôt à effectuer en lune descendante, afin de profiter de la descente de sève dans l’arbuste. L’entretien d’une haie se fait plutôt en dehors des heures les plus chaudes de la journée, pour votre confort mais aussi pour ne pas épuiser la plante.

Bon à savoir : si vous décidez de tailler votre haie entre fin mars et le milieu du mois de mai, c’est-à-dire au début du printemps, les branches de vos arbustes poussent plus vite. 

Une haie peut être taillée deux fois par an. Un arbuste plus vigoureux aura besoin d’une taille supplémentaire. Si vous suivez des principes écologiques, vous pouvez les mettre en avant en ne taillant qu’une fois par an. La faune est préservée, vous évitez l’utilisation de machines et vous favorisez la nidification des oiseaux.

Les périodes de taille de haies

Les périodes seront généralement avril-juin et septembre-octobre. Évitez les périodes de fortes chaleurs mais aussi de gel : ceci peut avoir des répercussions sur la bonne croissance des haies.

Les petites branches qui débordent peuvent être enlevées toute l’année selon vos disponibilités. En ce qui concerne les haies fleuries, attendez bien sûr que la floraison soit achevée pour tailler. Il serait dommage d’avoir à tailler une haie à fleurs alors qu’elle est en pleine floraison. Les haies fleuries nécessitent deux tailles par an en moyenne. 

La taille de formation d’une haie

La taille de formation de la haie est particulière. Elle concerne les jeunes arbustes récemment plantés (un an). Effectuez-la à la fin de l’hiver une fois que tout risque de gel est écarté.

Si votre arbuste est une future haie à feuillage caduc, taillez à 20 cm du sol mais ne dépassez pas 4 branches en taille.

Pour un arbuste qui est amené à être une haie à feuillage persistant, il est conseillé de couper à la moitié de la longueur de rameaux en donnant la forme désirée. Les haies de persistants sont souvent en longueur et en variété unique, pour le côté harmonieux, esthétique et utilitaire (brise-vue, brise-vent, délimitation…)

Une taille de formation de haie permet à celle-ci de s’étoffer plus rapidement dès la base. Après un an, vous pouvez faire plusieurs tailles pour équilibrer le port de la haie ou de l’arbuste. Ces opérations auront pour effet de densifier le feuillage. Procédez ainsi 2 fois par an jusqu’à atteindre la hauteur souhaitée.

Quels arbustes tailler en haie ?

Selon le type d’arbustes et de variétés, les coupes seront différentes. Une haie peut être créée avec une seule variété ou plusieurs, pour le plus grand plaisir des oiseaux.

On voit souvent des haies de conifères dans les jardins mais aussi en délimitation de terrains. Ces haies sont les plus courantes, en dehors des haies bocagères, qui sont complètement différentes. Planter des haies est pratique : c’est un mouvement qui est fortement encouragé dans les campagnes afin de préserver la biodiversité

Parmi les conifères les plus connus, on retrouve les thuyas, les ifs, les cyprès… Ces variétés sont appréciées car elles ont la particularité d’avoir une croissance rapide, ce qui est pratique pour faire office de brise-vue ou de brise-vent… L’occultation étant le principe premier de la haie végétale, et les conifères étant des persistants que l’on trouve pour des prix raisonnables, il est fréquent d’en trouver dans tous les jardins.

Haie : les variétés d’arbustes à feuillage persistant

Parmi les variétés d’arbustes classiques à feuillage persistant qui peuvent être taillés en haies, on retrouve :

  • Viorne-tin
  • Filaire
  • Chalef
  • Troène
  • Chêne vert
  • Conifères (cyprès, ifs, thuyas…), etc.

Faites un rideau uni et homogène très facilement en optant pour ces variétés.

Haie : les variétés d’arbustes à feuillage caduc

Pour former une longue haie avec une ou plusieurs variétés d’arbustes à feuillages caducs, vous avez le choix entre :

  • Forsythia
  • Cognassier du Japon
  • Pyracantha
  • Aubépine
  • Sorbier
  • Prunelle
  • Viorne
  • Cytise, etc.

Rien ne vous empêche de mélanger les variétés persistantes avec les caduques. Vos haies sont plus fournies en hiver et la faune est ravie.

Comment tailler une haie ?

La taille d’une haie peut être une coupe légère (taille d’entretien) ou une coupe plus radicale, dite taille de reprise – comme chez le coiffeur ! Une taille d’entretien peut se faire au sécateur assez rapidement, en fonction de la longueur de haie et de votre expérience.

Une taille de reprise en revanche, sera plus agréable au taille-haie pour le jardinier, mais ceci dépend aussi de l’âge de la haie et du diamètre des branchages. Les 2/3 des branches peuvent être enlevés sans souci, pour favoriser une excellente reprise, un beau feuillage et une floraison en bonne santé.

Si vous aimez la perfection, utilisez un fil à plomb ou des cordeaux pour vous guider dans la taille de vos arbustes au jardin.

Taille de haie : les précautions à prendre

Avant de tailler votre haie, il est toujours conseillé d’enlever tous les branchages morts au préalable. Vérifiez également que vous planifiez vos tailles de haies en période de croissance, sauf pour les haies plus âgées et les arbustes robustes. Ces derniers tolèrent une taille hivernale en pleine période de végétation.

Il faut savoir que chaque année, la taille de haie est déconseillée au moment de la nidification des oiseaux. Il est préférable d’attendre la fin de cette saison pour vos haies. Votre geste est écologique et économique, et la présence de la faune est encouragée.

Munissez-vous de gants pour éviter de vous blesser, même si votre haie ou votre arbuste est relativement petit. Mieux vaut prévenir que guérir !

Les différentes techniques de taille de haie

Pour tailler vos haies, vous avez le choix entre plusieurs outils, selon le diamètre des branches et la nature de vos haies (haute, basse, etc.) Ebrancheur, sécateur, taille-haie, cisailles… Choisissez ce qui vous convient et munissez-vous d’une double-échelle ou d’un échafaudage (haie haute).

Une bonne paire de gants sera utile pour protéger vos mains et vos bras des égratignures. Toute la taille de haie consistera à la maîtrise de la rapidité et de la précision de vos gestes.

Si vous avez une longueur importante de haie, il est conseillé de bien s’équiper afin d’optimiser votre temps sans vous fatiguer. Veillez à maîtriser vos appuis pour les haies hautes.

Voici les conseils que nous pouvons vous donner pour l’utilisation des divers outils mentionnés ci-dessus :

  • Un ébrancheur sera parfait pour des haies champêtres et les grosses branches de haies
  • Une cisaille est adaptée en cas de haies de petite taille, pour les topiaires et les haies à rameaux fins
  • Un taille-haie est recommandé dans le cas d’une longue haie à tailler : vous perdrez moins d’énergie et le travail sera plus rapide
  • Un sécateur est recommandé pour les petites tailles d’entretien et non pour les coupes radicales (taille de reprise)

Vous avez désormais toutes les clés en main pour tailler votre haie en fonction de vos goûts, de la saison, de la nature de votre haie et de quelques principes écologiques. Bons travaux de taille de haies !

Partager :