Tout savoir sur la culture en aéroponie

Aéroponie signifie « travail dans l'air » et cela correspond à une technique de culture sans substrat. Cette méthode a été développée en 1942. L'objectif était de faciliter l'examen des racines des plantes. Les scientifiques dans les années 50 ont utilisé cette aéroponie pour faire pousser des tomates, des pommes et des agrumes.

De plus en plus populaire dans le monde

L'aéroponie se démocratise très largement auprès de l'ensemble des particuliers pour un usage très approprié à un intérieur. Cette méthode se base sur un système d'irrigation destiné à distribuer automatiquement et uniformément la solution nutritive aux végétaux sous forme de pulvérisations au niveau des racines. Véritable culture hors sol, l'aéroponie se caractérise par une absence totale ou presque de substrat. Même en ville, l'aéroponie permet le développement optimisé des plantes ornementales et l'accès à l'auto production des fruits, des légumes, des herbes aromatiques. Cette méthode est très intéressante, car on ne se soucie pas des conditions climatiques extérieures. C'est un système horticole pratique, économique, autonome.

Lire également : Comment bien choisir votre serre de jardin

Une culture plutôt sophistiquée

Ce système de culture permet d'assurer une production alimentaire propre, rapide et efficace. Les cultures sont plantées, récoltées dans le même système tout au long de l'année et cela sans interruption, pas de contamination du sol avec des pesticides et autres résidus toxiques. L'utilisation de ce milieu de croissance stérile permet de réduire les risques de propagation de maladies. L'aéroponie offre de vrais résultats spectaculaires. C'est une méthode de production qui présente plusieurs avantages, outre les rendements plus fréquents : 

  • Une baisse de plus de 95% de la consommation d'eau
  • Une réduction de 50% des besoins en engrais
  • Un recyclage intégral des nutriments

Une alternative moderne et attirante lorsque l'on sait que dans l'avenir plus de 80% des hommes finiront par vivre dans des villes. Une méthode moderne qui peut notamment préserver la nature.

A lire en complément : 4 astuces pour entretenir votre piscine

Les avantages de l’aéroponie pour la culture des plantes

L’aéroponie est une technique de culture des plantes sans sol qui offre plusieurs avantages. Elle permet l’utilisation optimale de l’espace disponible. Les racines des plantules sont directement plongées dans la solution nutritive contenue dans le réservoir, ce qui élimine le besoin d’un grand espace pour la croissance des racines et donc du système racinaire.

Cette méthode de culture réduit considérablement les besoins en eau par rapport à une installation traditionnelle avec un substrat. Grâce à un système de récupération et de recyclage des nutriments présents dans la solution nutritive, on n’a pas besoin d’arroser les cultures tous les jours, comme c’est généralement le cas avec une agriculture classique.

Cette pratique innovante a peu ou pas besoin d’utilisation de pesticides pour protéger les plantes contre les maladies et les ravageurs nuisibles. La stérilité du milieu rend leur utilisation inutile car il y a peu ou pas de contamination possible.

Les installations aéroponiques peuvent être utilisées sur différents sites urbains ainsi que dans toutes sortes de sorties fermées sous serres ou d’espaces intérieurs où elles offrent flexibilité et adaptabilité aux divers types de production végétale (fleurs comestibles, fines herbes aromatiques). L’aéroponie peut aussi être combinée avec l’énergie solaire, ce qui constitue un atout majeur pour limiter son empreinte écologique.

Grâce à ses nombreux avantages économiques tels que sa capacité à produire beaucoup plus rapidement qu’une agriculture conventionnelle, cette technique prometteuse pourrait bien représenter l’avenir face au défi alimentaire planétaire à venir. Les gouvernements et les entreprises investissent de plus en plus dans cette technologie pour une production alimentaire efficace, résiliente et durable.

Les principales plantes cultivées en aéroponie

L’aéroponie, en tant que technique de culture sans sol, offre des avantages économiques et environnementaux qui la rendent particulièrement intéressante pour la production de plantules. Les réservoirs d’eau contiennent une solution nutritive adaptée aux différents types de cultures. Cette méthode permet aussi un contrôle très précis des nutriments et des éléments minéraux apportés à chaque plante.

Les principales plantules cultivées en aéroponie sont les légumes à feuilles vert foncé, tels que le chou frisé, l’épinard, le cresson ou encore les herbes aromatiques comme le basilic ou la menthe.

Les légumes-feuilles poussent rapidement et nécessitent peu d’espace pour se développer complètement. Les récoltes peuvent être effectuées plusieurs fois par an grâce au système hydroponique qui leur fournit toutes les conditions requises pour une croissance optimale tout au long de l’année.

Certains fruits rouges tels que les fraises ont aussi donné d’excellents résultats dans ce type de culture, offrant une production plus rapide avec moins d’utilisation d’eau par rapport à un jardin traditionnel.

Il est possible de cultiver certaines fleurs comestibles telles que la capucine dont on utilise généralement les feuilles et/ou les fleurs dans des salades. La qualité est excellente avec ces techniques innovantes car elles permettent non seulement une croissance accélérée mais aussi favorisent l’expression maximale des arômes naturels présents dans chaque plante.

L’aéroponie n’est pas simplement destinée à produire des plantules comestibles. Les paysagistes utilisent aussi cette méthode pour embellir les espaces verts en cultivant toutes sortes de plantes ornementales.

Les possibilités sont infinies quant aux types de cultures qui peuvent être réalisées grâce à l’aéroponie, faisant ainsi d’elle une technologie prometteuse pour l’avenir de la production agricole, et un outil précieux dans la lutte contre les défis environnementaux que nous devons affronter aujourd’hui.

Afficher Masquer le sommaire