Comment arroser les tomates écologiquement ? Le guide pratique

Vous cultivez les tomates et voulez réduire au maximum l’impact environnemental de cette culture ? Ce guide est fait pour vous ! Nous allons vous présenter nos meilleures astuces pour un arrosage écologique de vos tomates, tout en assurant une belle production et l’absence de stress hydrique :

  • En utilisant de l’eau renouvelable et
  • En optimisant chaque goutte d’eau apportée.

1. Collectez et utilisez de l’eau de pluie

L’eau de pluie est une ressource précieuse et gratuite, idéale pour l’arrosage de vos tomates. Sa collecte via des barils ou des cuves permet non seulement de réduire votre consommation d’eau potable mais aussi d’offrir à vos plants une eau sans traitement et à température ambiante. La mise en place est plutôt simple :

A voir aussi : Taille du pêcher : techniques et périodes optimales pour un arbre fruitier sain

  • Installation : Positionnez des barils de récupération d’eau sous les descentes de gouttières pour collecter l’eau de pluie.
  • Usage : Utilisez l’eau collectée pour remplir vos dispositifs d’arrosage, comme
    • Les bouteilles recyclées,
    • Un goutte-à-goutte
    • Les ollas, etc.

Astuces pour une récupération sans soucis et une utilisation efficace

Astuce Description
Installation de Filtres pour éliminer les débris Crapaudine au niveau des gouttières,
Filtre plus fin à l’entrée de la cuve,
Cela prévient le colmatage des systèmes d’arrosage et assure une eau plus propre.
Calfeutrage des Entrées Utilisez des écrans ou des mailles fines pour couvrir les ouvertures tout en laissant passer l’eau.
Impératif pour éviter les moustiques.
Installation d’une Pompe Les tomates ont un besoin d’eau régulier important pour assurer une production efficace.
Une pompe vous aidera donc grandement.
Le plus simple reste d’installer une petite pompe immergée dans votre cuve.
Pour choisir le bon modèle et installer correctement votre pompe submersible, vous pouvez consulter les conseils d’Olivier de Récuperateurdeaudepluie.net.

2. Le paillage des tomates : indispensable pour conserver l’humidité
tomates biens arrosées au potager

Le paillage est une technique ancienne mais fondamentale pour :

  • Conserver l’humidité du sol,
  • Réduire l’évaporation et
  • Limiter la croissance des mauvaises herbes.

Nous vous conseillons au minium 10 cm de paillis organique tout autour de vos plans. Vous allez ainsi pouvoir diminuer la fréquence des arrosages sans stresser vos plants de tomate. Vous pouvez utiliser tout ce que vous avez sous la main :

Lire également : Les légumes parfaits pour les débutants en jardinage : une sélection de cultiver sans soucis

  • Paille,
  • Feuilles mortes,
  • Taille de haie,
  • Tonte : Attention à bien la faire sécher avant ou l’utiliser en petite quantité pour éviter la surchauffe due à la fermentation.

3. Arroser écologiquement ses tomates avec un goutte-à-goutte

L’utilisation d’un système de goutte-à-goutte sous paillis représente une méthode d’arrosage écologique et efficace pour les tomates. Elle optimise à la fois l’utilisation de l’eau et la santé des plants. Cette technique :

  • Minimise l’évaporation,
  • Réduit le gaspillage d’eau,
  • Assure que l’humidité est livrée là où elle est le plus nécessaire,
  • Maintient le feuillage sec pour éviter les maladies telles que le mildiou.

Et pour un arrosage 100% écologique de vos tomates, vous pouvez même opter pour un arrosage goutte-à-goutte gravitaire ! Infos et schéma d’installation d’un goutte-à-goutte par gravité sur ce site.

3. Bouteilles en plastique recyclées : le goutte-à-goutte économique

Cette méthode utilise des bouteilles en plastique pour créer un système d’arrosage au goutte-à-goutte directement au niveau des racines :

  • Préparation : Percez des trous dans le bouchon d’une bouteille en plastique, coupez le fond et enterrez la bouteille inversée près du pied de la tomate.
  • Avantages : Ce système permet un arrosage lent et profond qui :
    • Encourage le développement des racines,
    • Évite l’évaporation rapide.

Conseil : Veillez à empêcher les moustiques de pondre dans les bouteilles.

4. Pots en terre cuite (Oyas) : l’arrosage profond et Écologique des tomates

Les Ollas sont des pots en terre cuite non vernissée enterrés près des plants. Remplis d’eau, ils libèrent lentement l’humidité dans le sol, permettant un arrosage efficace et profond.

  • Installation : Enterrez un Olla à proximité immédiate des racines de vos tomates, remplissez-le d’eau de pluie et couvrez le col pour éviter l’évaporation.

Ils sont particulièrement utiles pour l’arrosage des tomates car ils diffusent de manière continue de petites quantités d’eau. Ils permettent ainsi d’éviter la maladie du cul noir qui se développe sur les tomates dès qu’elles reçoivent trop ou pas assez d’eau.

5. Choisissez le bon moment et la bonne quantité d’eau pour arroser vos tomates

Une gestion écologique de l’eau nécessite une observation attentive et une adaptation continue :

  • Quand arroser ? :
    • Tôt le matin ou tard le soir pour limiter l’évaporation. Un programmateur d’arrosage peut s’avérer utile.
    • Surveillez vos plants : les feuilles légèrement flétries indiquent un besoin en eau.
  • Combien d’eau ? :
    • La quantité d’eau varie selon le stade de croissance.
    • En général, 4 litres d’eau par semaine et par plat sont suffisants. Mais ajustez selon la température et le type de sol. En cas de canicule, le besoin peut exploser !
Afficher Masquer le sommaire