La clôture de jardin à travers les âges

Un monde sans clôture ? Désormais impensable. Mais les clôtures ont beaucoup changé ces dernières années. Pas étonnant, car la clôture de jardin devait être adaptée aux nouvelles exigences et besoins de la société.

En conséquence, non seulement la fonction et la forme de la clôture de jardin ont changé. Il existe également des différences dans les matériaux à partir desquels les clôtures de jardin ont été et sont fabriquées.

A découvrir également : Entretien Pilea peperomioides : conseils pour une plante en santé

Qu’est-ce qu’une clôture de jardin ?

Une clôture est une enceinte créée par des mains humaines. Le but est de séparer deux zones de façon permanente ou pour un temps limité.

Les raisons à cela peuvent être de nature différente. Par exemple, les animaux peuvent être enfermés avec une clôture de jardin.

A lire également : Lamier pourpre : tout savoir sur cette plante ornementale et médicinale

Dans ce cas, nous parlons d’un enclos. Mais il existe aussi d’autres domaines d’application. Par exemple, des clôtures séparent les propriétés voisines les unes des autres.

Cependant, ils sont également utilisés avec succès comme clôtures décoratives ou clôtures ornementales. Les matériaux typiques pour une clôture sont les clôtures en bois , les clôtures rigides et les clôtures en plastique.

Si la clôture de jardin est en pierre ou en béton, on l’appelle un mur. C’est ainsi que la clôture de jardin s’est développée

Les clôtures et les portes des pâturages étaient de la plus haute importance il y a plusieurs siècles. Après tout, vous pourriez enfermer les animaux de cette manière et les empêcher de fuir le pâturage ou l’étable.

D’autre part, la clôture de jardin a toujours eu une fonction de protection et a empêché que les choses que vous aviez cultivées soient volées dans le potager ou mangées par le bétail.

De nos jours, nous pouvons difficilement imaginer un tel scénario. L’importance de la clôture de jardin ainsi que de la clôture de pâturage a considérablement diminué. Mais il y a quelques siècles à peine, les deux étaient des outils pour protéger les sources de nourriture humaine.

La clôture de jardin à cet objectif aujourd’hui

Il est vrai que beaucoup pensent que la clôture de jardin était déjà utilisée dans les premiers siècles pour marquer ses biens. Cependant, il s’agit d’un phénomène qui n’est apparu que récemment.

Avec le changement dans la société d’une culture de travail rurale à une culture de travail plus industrielle, posséder sa propre propriété est devenu de plus en plus important.

Alors qu’il suffisait jusqu’alors d’indiquer les limites de propriété exclusivement sur les champs et prés avec des bornes, aujourd’hui la situation est différente.

Avec le saut du 20e au 21e siècle, chaque propriété a commencé à être séparée de la propriété voisine afin que les autres puissent la voir. Cela a donné à la clôture de jardin une toute nouvelle fonction.

Celle-ci avait désormais pour but de protéger la propriété privée des autres. Cette fonction s’est accrue à mesure que davantage d’habitations non agricoles ont été construites dans les villages.

Si vous regardez l’histoire de la clôture de jardin, il devient clair que non seulement la fonction mais aussi la forme de celle-ci ont changé.

Ce n’est pas seulement parce que la clôture de jardin a un objectif complètement différent de nos jours. Le fait que de nouveaux matériaux de construction plus solides soient disponibles a également contribué à ce changement.

De nos jours, il n’y a pratiquement aucune variété de formes de clôtures historiques. Vous ne rencontrez que rarement les constructions de clôtures souvent très imaginatives et seulement sous la forme de restes et de restes.

Mais pourquoi y avait-il une telle variété de clôtures à l’époque ? Cela s’explique par le fait que les situations initiales étaient complètement différentes selon les régions.

Par exemple, sur une pente, les formes présentent des différences par rapport à des surfaces complètement planes. Selon la fonction et le lieu, les gens étaient très inventifs.

De plus, les outils étaient limités. Au fur et à mesure que les possibilités changeaient, la forme des clôtures de jardin changeait également. Ceux-ci sont devenus de plus en plus stables et décoratifs.

L’utilisation de différents matériaux

Autrefois, les clôtures de jardin étaient principalement en bois. Il a été fabriqué à la main avec amour spécifiquement pour le but qui lui est attribué. On le rencontrait particulièrement souvent sur les alpages et dans les fermes de montagne.

Là, les ressources disponibles localement et auto-régénérantes ont été utilisées. Ils étaient particulièrement passionnés par le bois.

Car celui-ci a un poids relativement faible malgré sa grande robustesse. Cela facilitait le transport lorsqu’il n’y avait pas d’aide de machines.

Sans oublier que le bois est un matériau facile à travailler. Il n’est donc pas surprenant que la clôture de jardin ait été principalement en bois.

Entre-temps, cependant, grâce aux nouvelles possibilités techniques, beaucoup plus de matériaux sont à votre disposition. Les débuts de la clôture de jardin, cependant, ont commencé avec des rondins et des lattes de bois.

De nos jours, les clôtures de jardin sont disponibles dans toutes sortes de couleurs, de matériaux, de formes et de variantes. Il n’y a pas de limites à la variété.

Cependant, cela n’est pas seulement dû au progrès technique, mais aussi au fait qu’aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de pouvoir monter et démonter rapidement la clôture de jardin.

L’évolution des designs de clôtures de jardin au fil du temps

L’évolution des designs de clôtures de jardin au fil du temps a été influencée par plusieurs facteurs. Les différents styles architecturaux et les tendances décoratives ont joué un rôle important dans la conception des clôtures de jardin.

Au Moyen Âge, les jardins étaient entourés d’une haie dense pour protéger les plantations contre le bétail errant et autres animaux sauvages. Avec l’avènement de la Renaissance en Europe, une nouvelle approche est apparue dans la conception des jardins.

Les jardins sont devenus plus ornementaux et artistiques, donc ils nécessitaient une apparence plus élégante pour leurs clôtures. Les grilles en fer forgé ou en bois finement travaillées sont alors apparues.

Au cours du 18ème siècle en Europe occidentale, les conceptions classiques telles que celles inspirées par l’architecture grecque antique ont commencé à être utilisées pour concevoir les clôtures. Ces dessins se caractérisent souvent par des motifs géométriques stricts tels que les formules mathématiques dorique ou ionique.

Pendant ce temps-là aux États-Unis, Karl Friedrich Schinkel a aussi eu une influence considérable sur le design américain vers le milieu du XIXe siècle. Il présentait régulièrement ses projets au monde entier grâce à son engagement réussi dans la scène artistique allemande. Ses œuvres étaient très populaires et ont inspiré la construction de clôtures autour des jardins.

Au XXe siècle, les conceptions modernistes ont commencé à dominer les tendances. Les lignes épurées et les designs minimalistes sont apparus dans le design de la clôture de jardin. Les matériaux tels que l’acier inoxydable ou l’aluminium étaient souvent privilégiés en raison de leur durabilité et de leur facilité d’utilisation. C’était une idée pratique pour répondre aux besoins d’individus actifs qui souhaitaient un environnement moderne et facilement gérable.

Aujourd’hui, il existe une grande variété de styles différents disponibles sur le marché des clôtures pour tout type d’environnement, du classique à l’avant-garde. Toutefois, qu’il s’agisse du style choisi par ordinateur ou non, chaque conception est influencée par sa propre histoire unique.

Les avantages et inconvénients des différents types de clôtures de jardin

Les clôtures de jardin ont évolué au fil du temps en termes de design et de matériaux utilisés. Chaque type présente des avantages et des inconvénients spécifiques.

La clôture en bois est un choix populaire pour son aspect naturel et rustique qui s’intègre parfaitement dans les jardins traditionnels. Le bois peut être peint ou teinté pour correspondre à tout décor existant. Elle nécessite une maintenance régulière telle que la teinture périodique pour éviter la décoloration due aux rayons UV ou l’apparition de moisissures causées par l’humidité.

La clôture en métal, comme le fer forgé ou l’aluminium, offre un look élégant avec sa texture brillante et moderne. Elle ne nécessite pas beaucoup d’entretien mais peut rouiller si elle n’est pas traitée correctement. La pose d’une couche protectrice empêchera néanmoins ce processus.

La clôture végétale, aussi appelée haie vive, consiste à planter une rangée dense d’arbustes autour du périmètre du terrain afin de créer une barrière naturelle entre votre jardin et le monde extérieur. Les avantages sont nombreux : il y a peu ou pas d’entretien nécessaire après leur plantation initiale (cependant tailler les arbustes est recommandé), ils peuvent aider à préserver la biodiversité locale ainsi qu’être plus économiquement bénéfiques puisqu’ils sont moins coûteux que certains types de matériaux disponibles sur le marché. Toutefois, il faudra faire preuve de patience car vous ne pourrez pas bénéficier directement d’une barrière solide et résistante.

La clôture en PVC, aussi connue sous le nom de vinyle, est un choix populaire pour sa durabilité et sa faible maintenance. Elle peut être fabriquée dans une variété de couleurs et elle résiste aux intempéries ainsi qu’aux rayons UV du soleil. Les inconvénients incluent son aspect artificiel qui ne plaît pas à tous les consommateurs.

La clôture électrique, souvent utilisée pour contenir les animaux domestiques tels que les chiens ou comme dispositif dissuasif contre les intrus indésirables, est efficace mais nécessite des frais supplémentaires pour la mise en place du système électrique nécessaire ainsi que l’entretien courant régulier.

Il y a plusieurs types de matériaux différents disponibles sur le marché des clôtures afin d’aider chaque propriétaire à choisir celle qui convient le mieux à leur environnement. À travers l’évolution du temps, on voit cependant bien que chaque type présente ses avantages et ses inconvénients spécifiques.

Afficher Masquer le sommaire